ABSTRACT

The growing interest of the Russian Federation in Eastern European nations is a major concern in terms of state development. Over the course of the last 10 years, the world has seen Russia becoming ever more reliant on a hybrid war strategy to circumvent international law. This paper seeks to illustrate the evident threat that this military strategy poses to Eastern European states by examining Russian actions in Ukraine. Russia’s annexation of Crimea and support for separatist movements in the Donbass region exemplifies the deadly effectiveness of hybrid warfare in the pursuit of geopolitical objectives on the world stage.


RÉSUMÉ

L’intérêt croissant de la Fédération Russe vis à vis des nations d’Europe de l’Est apparaît comme une préoccupation majeure en termes de développement de l’Etat. Au cours des 10 dernières années, le monde a observé la dépendance croissante de la Russie vis à vis d’une stratégie de guerre hybride pour éluder le droit international. Ce document cherche à démontrer la menace évidente que cette stratégie militaire présente pour les Etats en Europe de l’Est, à partir de l’analyse des actions russes en Ukraine. L’annexion de la Crimée par la Russie et son support aux mouvements séparatistes dans la région de Donbass illustrent l’effectivité mortelle de la guerre hybride pour la poursuite d’objectifs géopolitiques dans la scène mondiale.

Find the full version of the Global Risks research team’s fourth report here: The threat of hybrid warfare to development: How Russia’s new military strategies have impacted progress in Ukraine

Researcher: Austin Wright

Featured photo from: https://www.flickr.com/photos/112078056@N07/14374609790